À propos

Le blog « La philosophie au sens large » a été créé pour  prolonger les séances du groupe d’études qui s’est réuni chaque semaine entre 2000 et 2010, dans le cadre de l’UMR 8163 « Savoirs, Textes, Langage » (STL).

Ce groupe, animé par Pierre Macherey, avait pour objectif  la reformulation de la problématique de la pratique.

Les travaux du groupe ont conduit à une approche inédite des “pratiques”, sur fond d’analyse et d’interprétation des figures de l’action et des formes de la vie quotidienne, qui permettent de resocialiser et éventuellement de repolitiser dans une perspective critique les différentes manifestations du travail de l’esprit.

Les séances hebdomadaires se sont arrêtées à la rentrée 2010-2011.

Cependant ce carnet de recherche, où ont été mis en ligne les textes présentés au cours de ces dix dernières années, est resté actif  et est régulièrement augmenté, sans programme établi à l’avance, de nouveaux textes.

2 réflexions sur « À propos »

  1. Bonjour,
    Je découvre votre site… une mine pour moi qui tente d’animer un “Philo Café” qui se veut « pratique de la philosophie », dans le cadre de l’association Léo Lagrange à Rennes. Je précise que je ne suis pas philosophe, ingénieur (INRA, FAO) et économiste (analyste de projet, adhérent de l’association “Les Economistes Atterrés”), j’ai eu “besoin” de philosophie dans la rencontre de cultures différentes. A la retraite à Rennes (j’ai 74 ans), j’ai trouvé un public très intéressé par les apports de la réflexion philosophique à propos des règles de vie que l’on peut se donner “pour être heureux”, ceci dans l’immédiateté de l’instant présent avec un savoir limité sur “ce qui se passe” (cf. le Discours de la Méthode). Des conférences sont données par ailleurs à Rennes sur les concepts philosophiques, conférences auxquelles je peux renvoyer mes auditeurs qui veulent “plus de philosophie”.

     Le prochain “Philo Café” propose la question « Qu’est-ce qu’on peut faire, qu’on ne regrettera pas par la suite, quand on est “perdu” et que la situation exige de nous un acte, une parole…?. ». Mise en situation : « Avec l’actualité des “Gilets Jaunes” nous sommes confrontés au surgissement inattendu d’un “autre” qui déroge aux représentations habituelles, au comportement “normal”, et repose de façon urgente la question du comment “vivre ensemble” et “heureux”, tant qu’à faire ! Que faire ? »… Engagé une réflexion philosophique face à un CRS qui vous vise paraît hors de portée… voir stupide !

    · J’introduis les débats par une « fable » (sur la question posée actuellement, je pensais à la métaphore de Descartes sur comment décider quand on est « perdu dans la forêt », si vous avez mieux, je suis preneur…) et je laisse parler les gens : je n’interviens que pour souligner, ce qui, dans ce qui se dit, me paraît relever de concepts philosophiques. Les références sont données par mails, en séance j’évite les citations de philosophes : j’ai un public très varié, et j’avais remarqué que je « perdais » les gens modestes qui manquait souvent de culture « académique » et que les plus « cultivés » monopolisait la parole. De plus j’ai trouvé, parfois, plus de pertinence dans les remarques de ces personnes que – par exemple – chez des ingénieurs en IA (à propos d’un Philo café sur la question « Progrès technique et bonheur »).
    · Pour la prochaine rencontre, j’ai « révisé » Rousseau “l’ensauvagement”, et Descartes, Spinoza, Pascal d’un côté, Heiddeger, Kant, et Rousseau de l’autre, sur la question de choix de vie et de « bonheur » et le … Code Pénal (mes questions de “conscience” ont débuté quand j’ai été nommé “expert” sur des questions de conflits en milieu agricole, notamment avec l’article 64 qui considère qu’il y a, d’une certaine façon des “forces occultes”, et que “n’est pas un délinquant, celui qui a été contraint par une force à laquelle il n’a pu résister”)… et puisé dans votre blog. Si vous avez des conseils à me donner… je suis preneur.
    · Donc merci, merci… ! pour les informations mise en ligne… dommage que ce groupe de réflexion se soit arrêté ! Jean Petit

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.